Meurtriers présumés à la barre

©2006 20 minutes

— 

« On n'a même pas pu embrasser nos enfants une dernière fois. Ils les ont tués trois fois : par balle, par crémation et par immersion. » Maryse Lignez, la mère d'une des victimes, est sortie en larmes de la salle d'audience au premier jour du procès des meurtriers présumés de sa fille et de son compagnon. Réunie à huis clos, la cour d'assises des mineurs de Loire-Atlantique va juger pendant deux semaines quatre jeunes gens âgés de 20 à 32 ans soupçonnés d'avoir tué par balles puis brûlé les corps d'Erwan Duramé et Clarisse Ligné, un couple de Brestois. Le 23 août 2003, les corps des deux victimes avaient été retrouvés dans un lac à Champ-Saint-Père, en Vendée. Les accusés se renvoient depuis la responsabilité des meurtres.

S. L.