Alain Boeswillwald : «Il nous faudra près de trois semaines pour nous roder»

©2006 20 minutes

— 

Alain Boeswillwald, directeur de la Semitan.

Ça y est, la ligne 4 est lancée. Vous devez être soulagé?

Oui, car c'est l'aboutissement de près de deux ans de chantier. Les premiers kilomètres, ce week-end, ont montré qu'on tiendra sans doute le niveau de performance qu'on attend. Mais on sait qu'il nous faudra encore près de trois semaines pour nous roder. Les Nantais devront être indulgents.

A cause du Busway, certaines lignes de bus (31, 38...) sont supprimées ou déplacées...

Je comprends tous les mécontents. Mais on ne peut pas mettre en place un réseau de qualité sans un redéploiement des autres lignes. Rien n'est figé. On sera peut-être amené à faire quelques corrections.

Les terminus de la ligne 4 vont-ils évoluer dans le futur?

Ça dépendra du succès. Il est clair que le terminus Foch n'est que provisoire. Pour le prolongement jusqu'au centre de Vertou, il faudra voir. Il y aura au minimum un an d'observation.

Recueilli par F. B.