Le passage Pommeraye ne sera plus comme avant

Frédéric Brenon

— 

Le chantier vient juste de débuter.
Le chantier vient juste de débuter. — F. Elsner/20 Minutes

C'est le plus gros chantier subi par le lieu depuis sa création en 1843. Des travaux d'envergure débutent cette semaine au sein du passage Pommeraye. D'une durée de deux ans, ils répondent à deux objectifs : restaurer ce chef-d'œuvre du patrimoine nantais et lui créer une extension commerçante. «La volonté de la ville et des copropriétaires est claire : il s'agit bien de retrouver sa beauté originelle, cachée derrière les outrages du temps et les ajouts successifs, notamment dans les années 1960 et 70», justifie la mairie.

Une nouvelle galerie


Façades, escalier, verrière, colonnes, peintures… Tous les éléments du passage bénéficieront d'un embellissement et d'une mise aux normes de sécurité. Les commerces resteront ouverts malgré ce chantier « audacieux » et très contrôlé. L'autre étape du projet – celle qui fait le plus jaser – est la construction d'une nouvelle galerie commerçante débouchant à l'emplacement des anciens locaux de Presse Océan, rue Santeuil. L'idée est de réaliser une percée depuis l'ex-galerie Moyon-Avenard, au premier étage. Elle abritera sur trois niveaux une douzaine de boutiques annoncées « prestigieuses » ainsi qu'une vingtaine de logements. « Le projet a été pensé de manière à être parfaitement intégré à l'esprit du passage : reproductions des fameuses vitrines en bois et utilisation des matériaux identiques à ceux d'origine. Cette greffe sur un monument historique va apporter un nouveau dynamisme commercial à l'édifice », promet la mairie.

■ Manoir restauré

Le passage renferme aussi les vestiges du Manoir de Bouvet, établi au XVIe siècle. Des fouilles archéologiques ont été effectuées. Ce manoir sera restauré pour ensuite être ouvert au public.