Poète et animal de nuit

©2006 20 minutes

— 

Ce n'est pas seulement qu'il s'agit là du 22e album d'un jeune homme de 25 ans. Ce qui rend exceptionnel Les Animaux de la nuit, nouvel opus du musicien strasbourgeois Jean-Baptiste Mersiol, c'est que son livret est écrit en braille. Pour la première fois en France, les aveugles peuvent y lire les titres des chansons qu'ils écoutent et le nom des artistes. C'est aussi en braille qu'ont été composés tous les textes de l'album. Ils sont l'oeuvre d'un Nantais de 41 ans, Philippe Charrier. Fifi la taupe pour les intimes. « C'est moi qui ai trouvé ce surnom. Ça m'amuse de tourner en dérision le fait que je sois aveugle », rigole-t-il. Lunettes noires d'aviateur sur le nez et grand sourire lui traversant le visage, Philippe est très fier de son nouveau bébé. Dans les dix-sept chansons qu'il a écrites pour Jean-Baptiste, il a glissé des morceaux de sa vie. Ses textes évoquent son handicap. Mais sans jamais le nommer. Pour en parler, il préfère raconter le monde des hiboux et des chauves-souris, comme dans la chanson éponyme, Les Animaux de la nuit.

Marié et papa de deux fistons, Philippe travaille aujourd'hui comme standardiste dans une grande banque. Voilà 25 ans que, dès qu'il en a le temps, il s'installe devant son clavier braille pour écrire de la poésie. Il a déjà publié un recueil de textes et collaboré à quelques albums. C'est en 2003 qu'il entend parler de Jean-Baptiste Mersiol. « J'ai entendu sa voix lors d'une émission. J'ai flashé, raconte Philippe. Je me suis décidé à lui envoyer mes textes. » Le « flash » est mutuel. Le musicien est séduit par la plume du poète. Il compose ce qui deviendra cet album. « C'est Jean-Baptiste qui a insisté pour que le livret soit aussi écrit en braille. Mais la réalisation de ce type de produit est chère. L'association Ebrec, spécialisée dans la transcription, a trouvé cette idée géniale et l'a financée. »

L'auteur et le compositeur ne veulent pas s'arrêter en si bon chemin. S'ils sont les pionniers de cette idée, offrir un vrai livret accessible aux aveugles, leur souhait est désormais que leur démarche soit imitée par les grandes maisons de disques, au-delà du milieu associatif.

G. Lecaplain

Concert avec Jean-Baptiste Mersiol et Philippe Charrier, samedi à La Planche. Renseignements : 06 89 96 16 37.

Patricia, la femme de Philippe « Philippe a un vrai don, une facilité d'écrire qui m'impressionne. Et ses fils en sont très fiers ! » Jean-Baptiste Mersiol, musicien : « J'ai adoré sa manière de voir les choses. Philippe est aveugle et il voit mieux que moi. Il trouve le mot simple et juste pour décrire le monde. » Françoise Chevalier, transcripteur braille de l'association Valentin Haüy : « Ce livret en braille, c'est une excellente idée ! C'est enfin un vrai plus pour les non-voyants. Si ça pouvait se généraliser... »