Fernandez devrait partir, José Costa pourrait arriver

David Phelippeau

— 

Le 25 novembre dernier, José Costa (au centre) avait posé des problèmes au patron de la défense Rock Feliho.
Le 25 novembre dernier, José Costa (au centre) avait posé des problèmes au patron de la défense Rock Feliho. — L. Failler/20minutes

C'est une question d'heures et de petits détails sans doute. Le pivot espagnol du HBC Nantes Borja Fernandez (29 ans) devrait s'engager très vite avec un club qatari. «Ce dossier devrait être solutionner demain (ce mercredi)», nous a confié le président nantais Gaël Pelletier. Le joueur est sur place depuis lundi soir. Il est accompagné de Patrice Lignières, le conseiller du président Pelletier, et de son agent Bhakti Ong.

Si l'affaire est conclue, ce mercredi, ça sera la fin d'un long feuilleton qui aura duré presque trois semaines. «C'est une vraie opportunité pour lui, résume le président Gaël Pelletier. On ne peut pas le priver d'une telle opportunité.» Il se murmure que le joueur pourrait gagner au minimum trois fois plus par mois qu'à Nantes. Il ne devrait pas être le seul gagnant dans l'histoire car le HBC Nantes doit récupérer une indemnité au titre du transfert [il reste en effet une année de contrat à Borja Fernandez].

Lorsque le départ du géant espagnol (2, 06 m, 123 kg) sera officialisé, le HBC Nantes devrait annoncer l'arrivée d'un nouveau pivot. Selon nos informations, il devrait s'agir du Portugais José Costa (29 ans). Ce pivot au physique très raisonnable (1, 90 pour 95 kg) pour le poste (et par rapport à Borja Fernandez !) n'est pas un inconnu pour le HBC Nantes. Et pour cause : le 25 novembre dernier, avec le Benfica Lisbonne, il avait causé des soucis à la défense nantaise (2 buts et 9 penaltys provoqués), à Beaulieu, lors du 3e tour de l'EHF (victoire 29-21 de Nantes). «C'est vrai, il nous a fait souffrir», avait même confessé Rock Feliho, au sortir de la rencontre.