Un début d'année moins meurtrier

Frédéric Brenon

— 

Une des actions de prévention visant cyclistes et scolaires, mardi à Nantes.
Une des actions de prévention visant cyclistes et scolaires, mardi à Nantes. — F. Elsner/20 Minutes

Alors qu'elle organise jusqu'à dimanche sa Semaine de la sécurité routière, la préfecture de Loire-Atlantique livre un bilan statistique « très encourageant » des accidents de la route depuis le 1er janvier 2013. Le nombre de tués jusqu'au 15 juin a ainsi baissé de 53 % (21 morts contre 45 sur la même période en 2012). Même constat à la baisse pour les blessés (-17 %) et le volume d'accidents (-14 %).

« Nous sommes très satisfaits car il s'agit de chiffres historiquement bas pour notre département, se réjouit Patrick Lapouze, directeur de cabinet du préfet. Après, il faut tout de même relativiser car 2012 avait été une très mauvaise année. Et la tendance peut s'inverser ces six prochains mois. » L'objectif départemental annuel a été fixé à 60 tués maximum. « On était à 80 l'an dernier et notre meilleur chiffre jamais atteint est 76 en 2011. On espère remplir cet objectif en 2014. Mais au regard de ces premiers mois, cela semble faisable dès 2013. »

La crise, effet bénéfique ?


La première explication de ce bon début d'année serait due à la crise. « Pour faire des économies de carburant, les gens roulent moins ou le font de manière plus apaisée. On l'observe sur les vitesses moyennes qui ont baissé et les radars qui flashent moins. » Sur un plan plus local, la préfecture relève aussi une « nette amélioration » depuis juin 2012, date à laquelle elle avait publiquement tiré la sonnette d'alarme et organisé, déjà, une semaine d'actions sur la sécurité routière. « C'est l'occasion de rappeler des messages essentiels à la population, a fortiori avant les grands départs en vacances, justifie Patrick Lapouze. Voilà pourquoi on la reconduit cette année. » Un accent sera notamment porté sur les jeunes, tranche d'âge qui totalise le plus de victimes, et sur les seniors, dont la mortalité sur les routes départementales est en hausse. Davantage touchés également qu'en 2012, les conducteurs de deux-roues (motorisés ou non) font eux aussi l'objet d'une attention soutenue en terme de prévention cette semaine.

■ Vitesse et risques

Parmi les actions proposées cette semaine, des démonstrations des risques liés à la vitesse (chocs, voiture-tonneau) se dérouleront en haut du cours des 50-Otages à Nantes jeudi, de 10 h 30 à 16 h 30.