Des jardins flottants en ville

Frédéric Brenon

— 

Un spectacle lumineux de la compagnie ZUR anime le bassin chaque soir.
Un spectacle lumineux de la compagnie ZUR anime le bassin chaque soir. — F. Elsner/20 Minutes

Elle célèbre la « conquête de la nature en ville ». L'opération Jardins à quai, qui avait fait un tabac en 2009 à l'occasion des Floralies, est de retour à Nantes. Des îles végétales flottantes, des massifs, des arbustes, et un bateau-lavoir habillent désormais le bassin Ceineray, face à la préfecture. Alors qu'elle présentait nombre de plantes exotiques il y a quatre ans, l'installation est cette fois axée sur la biodiversité locale. « Nous avons choisi une végétation typique de l'Erdre : saules, joncs, iris, aulnes, salicaires, œnanthes, eupatoires… On veut montrer que ces espèces qu'on croise souvent sans faire attention peuvent être aussi esthétiques que l'exotique », explique Franck Coutant, du service des espaces verts (Seve).

Une installation pérenne


L'idée est aussi de favoriser la venue de la faune sur le bassin. « On a disposé des nichoirs pour passereaux et chauves-souris, des paniers de ponte pour canards, des frayères pour poissons, des souches de bois pour les insectes. On est très confiants. Il y a déjà beaucoup de poules d'eau d'arrivées. » Cette végétation appelée à devenir exubérante pourra être observée depuis la terrasse du bar bateau-lavoir qui ouvrira vendredi. Un spectacle lumineux est également donné chaque soir, à la tombée de la nuit, jusqu'au 17 août. Promenades urbaines et observations commentées sont aussi proposées jusqu'à la fin de l'été. Les jardins flottants, eux, ne devraient plus quitter le bassin. Le bateau-lavoir non plus : il fermera ses portes cet automne, mais restera sur le quai jusqu'à sa réouverture l'été prochain.