Arnaud Siffert ne s'imagine pas enfermer en cage

— 

Est-ce la dernière rencontre du gardien de but Arnaud Siffert sous les couleurs nantaises ? Même l'intéressé n'en sait rien. «Moi, je ne le prends pas comme mon dernier match mais peut-être que ça le sera», confesse-t-il. Bien qu'il soit à son meilleur niveau depuis plusieurs mois, Siffert – à qui il reste un an à Nantes – devrait être placé la saison prochaine numéro 3 dans la hiérarchie après Skoff et Maggaiz. Il le sait et cette perspective ne l'emballe guère. «Ici, je ne vois pas recommencer la saison en me disant je suis le numéro 3. Je ne vais pas m'avouer vaincu et regarder jouer Maggaiz et Skoff sans montrer de quoi je suis capable.»

En attendant, les dirigeants ne semblent pas enclins à modifier la hiérarchie. D'autant que Maggaiz revient bien lui aussi. «Si les choses n'évoluent pas plus rapidement, poursuit Siffert, qui réfute tout contact avancé avec des clubs. Oui, je serai Nantais la saison prochaine.»

Un groupe de soutien pour qu'il reste a été lancé sur facebook. «C'est une reconnaissance. Ça me touche d'autant plus que ça vient du public.»