Il y a un hic chez Sergic

©2006 20 minutes

— 

L'UFC-Que Choisir de Nantes a dénoncé hier les pratiques de certaines agences immobilières. L'une d'entre elles, l'agence Sergic, est pointée du doigt par l'association de consommateurs. « Elle ponctionne à tout va les locataires comme les bailleurs, affirme Hervé Le Borgne, président de l'UFC 44. L'agence annonce par exemple au locataire qu'il va recevoir une visite pour vérifier l'état de l'appartement. Jusqu'ici, c'est plutôt une bonne initiative, sauf que cette visite est facturée soixante euros au locataire, ce qui est illégal. »

Confirmation du côté de l'Adil (Agence départementale pour l'information sur le logement). « Sergic va par exemple refaire un bail, lors d'une reconduction tacite, et demander des honoraires, remarque Catherine Imhof, juriste à l'Adil 44. Beaucoup de pratiques des agences immobilières sont abusives, mais Sergic en use avec une ampleur surprenante. » Contacté hier, l'agence n'a pas donné suite à nos sollicitations.

Johann Pailloux