L'hôtellerie bichonne sa clientèle d'affaires

©2006 20 minutes

— 

En 2005, les déplacements professionnels ont représenté 56 % du nombre des nuitées dans les hôtels de la région, selon l'Insee. Une clientèle absente l'été (27 % seulement des réservations hôtelières en août). A Nantes, plus des deux tiers des nuitées sont motivées par des raisons professionnelles. « Nantes reste une ville d'affaires, confirme François Effling, président de la confédération des professionnels indépendants de l'hôtellerie (CPIH 44). Mais c'est aussi une ville de plus en plus visitée. » L'agglomération de Saint-Nazaire connaît une fréquentation mixte (affaires et tourisme), tandis que le littoral garde, lui, une vocation essentiellement touristique.

Johann Pailloux

Les chaînes d'hôtels ont une clientèle de voyage d'affaires qui représente deux nuitées sur trois. « Pour rivaliser, un hôtelier indépendant doit personnaliser son hôtel et être irréprochable sur l'accueil », explique François Effling.