Dix entreprises mettent le turbo contre les accidents de la route

©2006 20 minutes

— 

C'est la première cause de mortalité professionnelle en France : deux accidents mortels sur trois en entreprise sont des accidents de la circulation. Hier soir, dix sociétés de Loire-Atlantique, représentant environ 13 000 salariés, ont signé une charte de la Sécurité routière avec la Caisse régionale d'assurance-maladie (Cram) et la préfecture. Les signataires (Airbus, Aker, Arcelor, Manitou, Saunier-Duval...) se sont engagés sur un plan de prévention durable afin de diminuer les risques lors des déplacements professionnels (trajets domicile-travail et missions).

« Le risque routier est encore trop sous-estimé dans les entreprises, car il renvoie au comportement personnel de chacun. Pourtant, l'organisation du travail, qui est une des prérogatives de l'employeur, a une réelle incidence sur la conduite », affirme Christian Prat, ingénieur à la Cram. Dans cette optique, la charte propose différentes mesures. Il s'agira par exemple d'« éviter le risque en préparant différemment les déplacements (en train, visioconférence, etc.) », de « choisir des véhicules appropriés avec un dispositif de sécurité, ce qui n'est pas encore le cas de la plupart des véhicules utilitaires », d'« arrêter toute communication téléphonique en roulant, y compris si l'on dispose d'un kit mains-libres », ou de « mieux former les conducteurs ».

« Il y a une incitation financière à s'engager, révèle Christian Prat. En contrepartie de leur adhésion à la charte, la Sécu consentira aux entreprises une ristourne sur la part forfaitaire assurant la couverture des déplacements professionnels. »

F. Brenon