La métropole construit deux fois plus qu'il y a 5 ans

— 

Pour répondre à la très forte demande de logements sociaux, Nantes métropole a décidé de mettre les bouchées doubles. De 800 par an en 2007, la communauté urbaine a établi en 2012 un cap historique avec 1800 logements sociaux financés. Et elle espère bien atteindre la barre des 2000 d'ici l'an prochain. Des chiffres qui dépassent largement les objectifs fixés par le programme local de l'habitat 2010-2016, à savoir 1400 logements sociaux par an.

«Il y a une vraie prise de conscience face à un vrai manque, se réjouit Bernard Chesneau, vice-président PS de Nantes métropole. Toutes les maires ont fait des efforts. Avec plus ou moins d'allant certes, mais tous jouent le jeu désormais. Ils ont compris qu'il n'est plus concevable d'expliquer à nos jeunes que le seul moyen pour se loger, c'est d'aller dans une autre commune. »

Le nombre de demandeurs dans l'agglo était de 26 700 au 1er janvier. Un « chiffre stable » selon Nantes métropole. Le temps d'attente moyen avant d'obtenir un logement est de 20, 9 mois.