«Je n'avais pas le droit de faire une chose pareille»

Propos recueillis par David Phelippeau

— 

Le milieu de terrain du FC Nantes aura manqué trois matchs de L2, il devrait pouvoir jouer à Niort.
Le milieu de terrain du FC Nantes aura manqué trois matchs de L2, il devrait pouvoir jouer à Niort. — F. Elsner/20minutes

Il bat sa coulpe, mais refuse de revenir sur les faits. Dans la nuit du 30 au 31 mars, quelques heures après le nul (1-1) contre Monaco, Veretout (20 ans) tente de sauter au-dessus d'une barrière de sécurité d'un arrêt de tram. Il se loupe et chute lourdement sur le genou. Verdict : près d'un mois d'absence ! Le joueur, qui doit revenir avec le groupe cette semaine, a accepté de partager pour la première fois son sentiment sur cette «connerie».

Quel est votre sentiment sur ce qu'il s'est passé ?

Je n'ai qu'une chose à dire, c'est que j'ai fait une erreur, une connerie. Je suis jeune. Ça pouvait arriver à tout le monde. C'est tombé sur moi. Je fais le maximum pour revenir le plus tôt possible et pour aider l'équipe à cinq journées de la fin.

Vous vous êtes excusé au club ?

J'ai fait une erreur. Je devais m'excuser vis-à-vis du staff technique et de mes coéquipiers. Je n'avais pas le droit de faire une chose pareille, surtout à quelques journées de la fin du championnat. Maintenant, je vais tout faire pour revenir contre Niort, vendredi.

Parlez-nous de cette erreur…

Je ne parlerai pas de ça. On fait tous des erreurs dans la vie. Ça m'a servi de leçon. J'espère grandir plus vite avec tout ça. Beaucoup de gens sur des sites m'ont critiqué… Moi, aujourd'hui, je n'ai rien contre personne. Je veux jouer et faire monter le FC Nantes en L1.

Certains évoquent votre hygiène de vie douteuse…

Je ne réponds pas à ça. Ils disent ce qu'ils veulent. Ce qui m'importe, c'est de reprendre le plus vite possible.