La longue attente des filles de Nantes Rezé

— 

Le grand écart. Leur dernier match remonte au 14 avril avec une défaite (69-67) à Basket Landes, en demi-finales du Challenge round. Leur prochaine rencontre aura lieu le 5 mai, à Paris, à l'occasion de la finale de la Coupe de France, contre Montpellier. Entre les deux, trois longues semaines d'attente pour les Nanto-Rezéennes. «Ce n'est pas la meilleure des préparations, avoue le coach Emmanuel Cœuret. Je pense néanmoins que les filles avaient besoin de se ressourcer…» Après, il est vrai, une longue saison jalonnée de matchs de championnat, de Coupe de France et de Coupe d'Europe. «Notre job c'est qu'elles soient dans le rythme le jour J.» Lundi, une rencontre contre les cadets de l'Hermine servira de galop d'essai à moins de huit jours de l'événement. «L'avantage, c'est qu'on sait que c'est le dernier match. Mentalement, c'est plus facile de se dire ça. On a conscience qu'il nous reste un petit effort...» Pour peut-être un grand bonheur. D. P.