Une fenêtre sur le lac de Grand-Lieu

thierry butzbach

— 

La terrasse du pavillon Guerlain offrira un panorama exceptionnel sur la zone humide.
La terrasse du pavillon Guerlain offrira un panorama exceptionnel sur la zone humide. — F. Elsner/20 minutes

Fin des privilèges au lac de Grand-Lieu. Symbole d'une occupation aristocratique du site, la maison familiale Guerlain va devenir un poste d'observation public de la réserve naturelle. Jusqu'en 1980, le lac était en grande partie la propriété de Jean-Pierre Guerlain. Le célèbre parfumeur en avait fait sa réserve de gibiers d'eau. Son pavillon de chasse accueillait alors d'illustres invités comme Valery Giscard d'Estaing ou le Shah d'Iran. Chaque sortie se soldait par plusieurs centaines de prises. Le lac fut ensuite cédé à l'Etat pour devenir une réserve naturelle… à condition que les époux Guerlain puissent continuer de pouvoir chasser. Au décès du parfumeur en 1997, la maison fut aussi léguée à l'Etat.

Ouverture au public


Réhabilitée en centre d'information et d'éducation à l'environnement, la maison Guerlain offrira surtout une vue imprenable sur un lac jusqu'ici caché et méconnu. « Le public pourra enfin découvrir et s'imprégner de l'ambiance exceptionnelle du site», promet Jean-marc Gillier, directeur de la réserve. Remarquable par sa surface de 2 700 hectares, la réserve du lac de Grand-Lieu est d'une grande richesse ornithologique. Un des rares lieux en France pour observer la grande aigrette, la spatule blanche et autres hérons. « La vocation de la maison du lac est touristique. Il y a aussi un enjeu pédagogique vis-à-vis de l'environnement », ajoute Claude Naud, vice-président du Conseil général de Loire-Atlantique, chargé des milieux naturels.

■ Ouverture prévue en 2014

La rénovation de l'ancien pavillon Guerlain fait partie du projet de construction de la Maison du Lac de Grand-Lieu, qui doit être inaugurée à Bouaye l'an prochain. Le futur site d'observation sera accessible par un parcours découverte d'environ 500 mètres aboutissant à une passerelle permettant de franchir le canal de l'Etrier.