L'île Héron perd ses peupliers

©2006 20 minutes

— 

Située à Saint-Sébastien-sur-Loire aux côtés de ses voisines Forget et Pinette, l'île Héron avait la particularité de posséder sur son territoire une peupleraie de 31 hectares, soit quelque 4 500 arbres. Dans un mois et demi, il en restera moins d'un millier. Car depuis le début de semaine, 24 hectares de peupliers sont en cours d'abattage. C'est le conseil général, propriétaire de la quasi-totalité de l'île depuis 2000, qui a pris cette décision, malgré la désapprobation de la mairie sébastiennaise. Objectif : redonner au lieu un paysage typique des îles de Loire, composé de prairies de fauche et de pâture.

« Cet abattage n'est pas inquiétant, estime Willy Raitière, de la Ligue de protection des oiseaux 44. Au contraire des prairies de Loire, aucune espèce rare ne vit dans la peupleraie. »

Afin de ne pas endommager l'unique passage à gué de l'île, les arbres coupés vont être évacués ces prochains jours par un système de câbles, de type tyrolienne. Les troncs seront ensuite recyclés en bois-énergie.

F. B.