Le fromage à pizza va engraisser toute la région

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Ça va pousser comme un champignon. La fromagerie Eurial-Poitouraine, qui emploie 145 personnes à Herbignac, a présenté hier ses projets d'extension, afin de devenir d'ici à 2008 « la plus grande unité de production de mozzarelle » de France. Ce fromage, utilisé en particulier sur les pizzas, devrait faire « doubler les effectifs » de l'usine, espère son directeur Bertrand Rouault. « Le marché de la mozzarelle, produit emblématique de la mondialisation des goûts, est en pleine croissance », estime-t-il.

Surtout, la mozzarelle va offrir un débouché « durable » aux 4 000 producteurs de lait qui travaillent pour la coopérative dans tout l'Ouest. « En 2004, nous touchions 15 millions d'euros de subventions, mais cette année on n'aura rien, en raison des restrictions de la PAC », explique la direction, qui n'a donc pas hésité à injecter 53,6 millions d'euros dans le projet. « Il n'y a pas de complexes à avoir, estime Bertrand Rouault. Des projets similaires ont vu le jour pour 75 millions d'euros au Danemark et pour 100 millions d'euros dans l'ex-Allemagne de l'Est. »

Les différentes collectivités locales, conscientes de l'enjeu, ont elles aussi mis la main à la poche. Près de 20 millions d'euros ont ainsi été apportés à Eurial-Poitouraine, de la Bretagne à Poitou-Charentes. « On n'est pas des chasseurs de primes, se défend l'entreprise. Mais si de tels projets ont été possibles en Europe du Nord, c'est aussi grâce à des aides financières très importantes. »

Guillaume Frouin