Condamné pour l'envoi d'une lettre révisionniste

©2006 20 minutes

— 

Un habitant de Séverac, dans le nord-ouest du département, vient de voir sa condamnation pour l'envoi d'une lettre révisionniste confirmée par la Cour de cassation. En janvier 2004, l'homme avait fait parvenir à un prof d'histoire-géo du lycée Jacques-Prévert à Savenay une lettre anonyme insultante, notamment envers Lucie Aubrac. La célèbre résistante devait y faire une conférence trois jours plus tard. Démasqué par la gendarmerie, l'auteur devra verser une amende de 1 000 e.