Le coup de la panne ne fait plus rire du tout au FCN

— 

La plus mauvaise passe au plus mauvais moment de la saison. Le FC Nantes n'y arrive plus. Battus (2-0) à Angers, vendredi, les Canaris restent sur un point pris sur neuf possibles. Leur deuxième place ne tient plus qu'à un fil...

Mais, au-delà de l'arithmétique, c'est le contenu qui a de quoi inquiéter les supporters nantais. « On est passés à côté de notre sujet, reconnaît Yohan Eudeline. On a été bouffés dans les duels. »

Riou : « Se sortir les doigts... »


Mangés même, comme jamais les Canaris ne l'avaient été cette saison. Les absences de Cichero, Veretout ou Bessat ne peuvent pas expliquer à elles seules l'apathie nantaise. « Il va falloir faire preuve de caractère », estime le capitaine Olivier Veigneau. « A nous de nous sortir les doigts... sans être vulgaire, exhorte, le gardien de but Rémy Riou. Notre principal adversaire jusqu'à la fin, c'est nous ! » D. P.