Les indemnités des élus, sujet d'irritation

Frédéric Brenon

— 

Le vœu visait à ce que les élus de l'hôtel de ville diminuent leurs indemnités par solidarité.
Le vœu visait à ce que les élus de l'hôtel de ville diminuent leurs indemnités par solidarité. — F. Elsner/20 MInutes

Une proposition devenue polémique. En vue du conseil municipal de Nantes qui se déroule ce vendredi, le groupe d'opposition UMP a souhaité émettre un vœu visant à réduire les indemnités des élus locaux de 10 % « en signe de solidarité avec la population qui souffre actuellement de la récession économique ». Sauf que le texte a été refusé jeudi par la commission des vœux [composée de tous les groupes politiques] et ne sera donc même pas présenté en session municipale.

La commission avance que les indemnités des élus nantais « font partie des moins élevées des communes de même taille », qu'elles « n'ont pas été réévaluées depuis 2002 », alors que dans le même temps « le budget du CCAS dédié à l'accompagnement des plus démunis a progressé de 35, 3 %. »

Exemplarité et démagogie


« Dans ce contexte de crise, les élus ont un devoir d'exemplarité, insiste Sophie Jozan (UMP). On demandait juste un petit effort. Mais la majorité préfère envoyer le signal que c'est très bien comme ça ! On sait que leurs poches et leurs comptes sont bien pleins. » « Ce type de proposition démagogique ne trompe personne, s'agace le maire PS, Patrick Rimbert. Il s'agit de surfer sur cette idée que les élus sont bien trop payés pour les services qu'ils rendent à la population. Les élus de la ville sont tous pleinement investis dans leur fonction, quelle qu'elle soit. Il est normal qu'ils soient indemnisés sans excès pour ce temps passé au service de la collectivité. »

■ combien gagnent les élus nantais ?

A Nantes, les vingt-cinq adjoints au maire touchent 1 438 € d'indemnités chacun. Les vingt-six conseillers municipaux délégués 968 € et les douze conseillers municipaux 271 €. Le maire, Patrick Rimbert, gagne, lui, 5 512 € brut. A noter que Jean-Marc Ayrault, resté simple conseiller municipal, ne touche aucune indemnité à sa demande.