Le retard du muguet inquiète déjà

Frédéric Brenon

— 

Les bouquets de muguet doivent obligatoirement être livrés pour la date du 1er mai.
Les bouquets de muguet doivent obligatoirement être livrés pour la date du 1er mai. — archives F. Elsner/20 Minutes

Tous les ans, c'est le même défi quand arrive avril : les maraîchers nantais, qui produisent 85 % du muguet français, doivent jongler avec la météo pour livrer la fleur porte-bonheur au 1er mai. Mais cette année, le froid tardif complique un peu plus l'affaire. Victime du manque de chaleur et de lumière, la plante à clochettes accuse en effet un retard de développement d'une bonne dizaine de jours.

« Tout le muguet n'est pas encore sorti de terre, indique Patrick Veron, conseiller technique pour la fédération des maraîchers nantais. L'an dernier on avait déjà un peu de retard mais, là, c'est exceptionnel. Il reste à peine trois semaines pour récolter. Ça va être tendu, surtout si le temps se couvre. » Pour accélérer la croissance, les producteurs ont donc recours à la technique du « forçage » : le muguet est confiné sous des châssis transparents sélectionnés pour faire entrer le maximum de chaleur.

Une qualité moindre ?


« On a les yeux rivés sur la météo en permanence, confirme Gaëtan Corgnet, président des producteurs, basé à Arthon. Ça s'annonce compliqué, mais on a toujours réussi à livrer à l'heure. On y arrivera encore cette année. » S'ils ne croient pas à une « catastrophe », les maraîchers nantais craignent plutôt des « pertes de volumes » dues à des commandes annulées par manque de floraison. Ils redoutent aussi une qualité moindre se traduisant par des « brins moins longs » donnant au muguet un « aspect trapu ».

■ les légumes touchés eux aussi

Il n'y a pas que le muguet qui est victime de la vague de froid. Un retard de maturité est constaté pour la plupart des plantations de plein champ (salade, mâche, poireau) et sous serres (tomates, concombres, fraises). « C'est surtout la lumière qui fait défaut. Il y a un déficit d'environ quinze jours », déplore la fédération des maraîchers.