Le corps calciné était bien celui d'Anne Barbot

— 

Anne Barbot a disparu le 16 mars.
Anne Barbot a disparu le 16 mars. — Gendarmerie

Sans surprise, le cadavre retrouvé dans le coffre de la Peugeot 306 calcinée d'Anne Barbot était bien celui de cette habitante de Vritz, près d'Ancenis. Les analyses ADN l'ont établi « de manière certaine », a en effet fait savoir mercredi le parquet d'Angers, qui a ouvert une information judiciaire contre X pour « homicide volontaire ». Cette employée de supermarché de 38 ans avait disparu le 16 mars, vers 7 h du matin, alors qu'elle allait à son travail. G.F.