Le PS dit non aux primaires à Nantes

— 

Johanna Rolland, l'un des candidats pressentis à la tête de la liste PS.
Johanna Rolland, l'un des candidats pressentis à la tête de la liste PS. — archives F. Elsner/20 Minutes

Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) avait suggéré mardi l'organisation d'élections primaires à Nantes pour désigner un candidat commun à la gauche aux municipales 2014. La réponse du parti socialiste n'a pas tardé : ce sera non. « Les Verts imaginent-ils sincèrement que les socialistes ne présenteront pas de liste avec à sa tête un ou une socialiste en mars 2014 ? », réagit le PS dans un communiqué.

« Il ferme la porte tout de suite»


« C'est dans le respect de nos modalités de désignation des candidats, fixées début mars par le bureau national du PS, que les militants socialistes désigneront le ou la candidate qui mènera campagne pour être l'année prochaine le maire de tous les Nantais. Plutôt que de participer artificiellement à une compétition de personnes, les socialistes nantais souhaitent ouvrir la discussion sur le projet municipal avec l'ensemble des partenaires de gauche, y compris avec les écologistes », poursuit le communiqué.

« Cette réponse nous surprend peu, sauf peut-être par sa rapidité, commente Cécile Bir, coanimatrice d'EELV à Nantes. Les primaires, c'était une proposition ouverte, on aurait pu au moins en discuter. Là, le PS ferme la porte tout de suite. C'est sûrement parce qu'il n'y a pas de candidature naturelle chez eux. Le candidat Vert aurait pu faire un bon score. Il y a une inquiétude je pense. On en prend acte et on poursuit la construction de notre projet municipal en concertation avec nos militants. » F. B.