Nantes veut fleurir ses rues

Frédéric Brenon

— 

Les graines sont à planter le long des trottoirs ou aux pieds des arbres.
Les graines sont à planter le long des trottoirs ou aux pieds des arbres. — F. Elsner/20 Minutes

Nantes va-t-elle succomber au pouvoir des fleurs ? Depuis mercredi, la ville propose aux habitants de venir retirer gratuitement des kits de graines à planter. Objectif : faire pousser des fleurs dans la rue, là où on ne les attend pas forcément. « On vise les interstices de trottoirs ou des murs, au bas des façades, aux pieds d'arbres… L'objectif est d'égayer la ville, de l'embellir, mais aussi de changer le regard sur l'environnement urbain », explique Catherine Touchefeu, adjointe au maire.

Démarrage en fanfare


Sept variétés sauvages (campanule, pavot, rose-tremière, pâquerette…) ont été sélectionnées pour leur résistance, leur faible exigence en eau et leur durée de floraison. « Il y a tout de même un peu d'entretien. Il faut semer, arroser, suivre l'évolution. » Car les graines sont bien destinées à l'espace public, uniquement. « On fait le pari que les gens ne vont pas abuser et en mettre chez eux. » L'initative semble en tout cas intéresser les Nantais : plus de la moitié des 2 000 sachets proposés ont déjà trouvé preneurs. «On est un peu surpris, confie Catherine Touchefeu. Mais tant mieux : pour qu'il y ait un effet sur le paysage, il faut beaucoup de participants.» Un réapprovisionnement de 2 000 kits est prévu pour la semaine prochaine.

■ où les récupérer ?

Les kits de graines sont à retirer, muni d'un justificatif de domicile, aux accueils de mairie, au jardin des plantes, sur l'île Versailles, ou au parc du Grand-Blottereau.