Muriel Monomakhoff : «Je suis fière d'être réserviste»

©2006 20 minutes

— 

Muriel Monomakhoff, associée d'un cabinet de conseil en organisation et capitaine de réserve à la 9e brigade de Nantes.

L'objectif de la Journée nationale du réserviste, hier, était de rapprocher l'armée et les entreprises au plan local. Vous-même êtes réserviste depuis quatre ans. Pourquoi ?

Au départ, j'ai pris ça comme un défi : c'est ma contribution à l'esprit de défense et l'opportunité d'apporter ma pierre à l'édifice. Je consacre aujourd'hui 10 % de mon temps de travail à la brigade.

Quelle est votre compétence ?

En tant que cadre, j'ai une culture d'entreprise et j'aide à mettre en place un système de contrôle de gestion.

Que retirez-vous de cette expérience ?

La découverte d'un mode de management très différent. Ça me permet de prendre du recul par rapport à mes compétences et mes certitudes. Je peux réutiliser en entreprise ce que j'ai appris au sein de la brigade. C'est une activité dont je suis fière.

Recueilli par J. Pailloux

Renseignements : 02 51 86 76 00.