L'amour secret sort du tramway

Guillaume Frouin

— 

Spotted Tan existe depuis un mois.
Spotted Tan existe depuis un mois. — F. Elsner / 20 Minutes

Vous croisez l'amour tous les jours dans le tram de 7 h 53... et vous l'ignorez peut-être. Pour le savoir, jetez un œil sur la page « Spotted Tan », lancée sur Facebook il y a un mois : déclinaison locale du phénomène mondial Spotted (« repéré »), des anonymes y font une description suffisamment précise de l'être aimé en secret. Charge alors à la « jolie brune aperçue dans le 91 mercredi vers 17 h 10 [...] avec un bébé » ou au « beau brun, des yeux d'un bleu magnifique [...] assis seul dans le carré à l'avant du bus 70 » de se reconnaître. Un peu comme les petites annonces (payantes) de Libé.

L'université et les lycées aussi


Quelque 1 100 internautes ont ainsi déjà déclaré « aimer » cette nouvelle page Facebook. « Ça nous est souvent arrivé de croiser des beaux garçons dans le tram sans oser les aborder », expliquent Anna et Lou, les deux lycéennes nantaises qui l'ont créée. « Après, c'est impossible de les retrouver... Là, au moins, on se donne une chance. » Leur page n'est toutefois pas la seule du genre : plus de 4 300 personnes « aiment » sur le réseau social celle de l'université, et 8 800 celle de la ville de Nantes ! « Quasiment tous les lycées en ont une aussi », relève Anna.