Les touristes viennent, dorment, mais achètent peu

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Le comité départemental du tourisme (CDT) présentait hier le bilan de la saison. Tour d'horizon :

La bonne santé du département « Nous sommes le dixième département français en termes de nuitées, souligne Marie-Odile Bouillé, vice-présidente du conseil général. Avec une hausse de 5 % depuis le début de l'année. »

Une image à développer « Nous figurons à la fois sur les guides touristiques de Bretagne et de Pays de la Loire, observe Isabelle Joly, du CDT. Nous devons surfer sur cette vague mais aussi imposer notre marque Loire-Atlantique. » Une étude d'image est d'ailleurs en cours. Elle servira au nouveau schéma de développement touristique.

Nantes, cité conviviale « C'est une excellente année, se réjouit Jean-Marc Devanne, directeur de l'office du tourisme de Nantes. Notamment grâce à une belle progression de la clientèle étrangère : + 18 %. Nous avons un niveau de satisfaction élevé de nos visiteurs. »

Un moindre pouvoir d'achat « C'est le seul point négatif, estime Anne-Laure Blouet, de l'office du tourisme de Brière. Nous avons une bonne fréquentation, mais les gens dépensent moins en loisirs et en restauration. Même son de cloche dans le vignoble ou sur la côte. »

Globalement, « les touristes viennent désormais toute l'année, explique Xavier Amossé, président du CDT, mais sur des séjours plus courts. Ils sont plus exigeants et moins fidèles. »

J. P.