Sécu, Frémont dégaine son livre

©2006 20 minutes

— 

C'est « le dernier coup de gueule d'un fort en gueule », prévient la préface. Le livre de Claude Frémont, bouillonnant directeur de la Caisse primaire d'assurance-maladie de Nantes, sort le 5 octobre prochain et s'annonce d'ores et déjà cinglant. « La Sécurité sociale était un idéal », explique Claude Frémont, 63 ans, qui quitte ses fonctions le 30 septembre. « C'est devenu un “machin” : une administration d'une lourdeur accablante, régie par des règles d'une complexité extravagante. »

Dans le livre, l'auteur reprend son combat de « chevalier blanc de la sécu » qu'il avait entamé en 1994, en dénonçant des abus de médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, pharmaciens ou psychiatres. Il revient ainsi sur sa lutte contre les remboursements de thalassothérapie ou les factures invraisemblables de « fausses hospitalisations » en Afrique. Au-delà des critiques, il détaille les « vraies réformes » qu'il souhaite voir aboutir.

* Adieu Sécu, éd. Le Cherche Midi, 212 pages, 15 euros .