Des tambours pour lancer l'année écolo

Frédéric bRENON

— 

La chorale géante Urban Voices, associée aux percussions, proposera un spectacle unique.
La chorale géante Urban Voices, associée aux percussions, proposera un spectacle unique. — Ville de Nantes

Attendu et déjà largement commenté, l'événement «Nantes Capitale verte européenne 2013» débutera véritablement samedi soir sur l'île de Nantes. Pour célébrer ce coup d'envoi officiel, une grande soirée festive est proposée aux Nantais sous les Nefs, à partir de 19 h 30.

De la restauration écolo, des braseros (moins écolos) et, surtout, trois scènes musicales s'occuperont de l'ambiance. On y écoutera toutes les vingt minutes un style différent : rythmes caribéens (Calypso parade), hip-hop (RMXers), rock oriental (Leïla Bounous) ou funk (Funky Chickens). Mais le clou de cette soirée d'ouverture sera sans conteste le spectacle « Tambours » réunissant la chorale géante Urban Voices et des batucadas brésiliennes. D'un côté, plus de 600 chanteurs amateurs issus des quartiers nantais ; de l'autre, le son énergique de 150 tambours et caisses de toutes tailles.

« Très spectaculaire »


« C'est un projet unique, très spectaculaire, d'autant plus que le public sera au centre, entouré des musiciens. C'est aussi un véritable challenge que de réussir à faire jouer ensemble ces deux univers et de mélanger ainsi les traditions. Et à la vue des répétitions, le résultat est fantastique », commente Klaus Blasquiz, l'un des porteurs artistiques du projet. De nombreux autres moments festifs célébreront aussi le développement durable ces prochains mois. En particulier du 28 juin au 1er septembre avec le retour de l'événement culturel Voyage à Nantes.

■ Pourquoi ce titre ?

Décerné par la commission européenne, le titre de Capitale verte récompense les actions et efforts nantais en matière d'environnement. Cette distinction sert donc de vitrine, mais doit aussi inciter la ville à mobiliser encore plus ses habitants. De nombreux congrès et forums internationaux seront organisés sur le sujet dans la cité des ducs en 2013.