Donges-Est relancé, écologistes dépités

©2006 20 minutes

— 

Un feu vert judiciaire inattendu. Le tribunal administratif de Nantes a finalement autorisé hier le Port autonome de Nantes-Saint-Nazaire à réaliser un aménagement portuaire sur le site de Donges-Est. Le tribunal a considéré que ce projet « résulte d'une nécessité technique impérative, liée à la localisation existante du port et aux aménagements indissociables du projet ».

Ce jugement fait suite à la requête déposée par trois associations écologistes (Bretagne Loire vivante, Ligue de protection des oiseaux 44 et SOS Loire vivante) contre la décision préfectorale du 13 février 2003, qui autorisait le démarrage des travaux d'extension dans la zone de Donges-Est.

F. B.

Si le port autonome s'est déclaré « satisfait » de la décision du tribunal, les trois requérants, qui devront payer les frais de justice, sont « surpris ». La commissaire du gouvernement avait plaidé, le 29 juin dernier, pour l'annulation du projet.