La place Royale bouscule les habitudes

©2006 20 minutes

— 

Depuis le démarrage, le 4 septembre dernier, de la deuxième phase de travaux, les Nantais peuvent se faire une idée de la circulation future de la place Royale. Hormis la rue de la Fosse, qui pourrait relier à terme la rue Crébillon via Royale et non plus via l'étroite rue de Guérande, la traversée actuelle de la place préfigure son aménagement définitif : l'accès par la rue d'Orléans est impossible, seul le parcours à sens unique rue de l'Arche-Sèche-Vauban-Saint- Julien-Royale-Crébillon est autorisé.

« Le tracé occasionne quelques embouteillages mais ce n'est qu'une question de temps. Il faut que les automobilistes oublient leurs habitudes », explique Laurent Chedru, chef de projet pour Nantes métropole. Car en mars 2007, date de livraison prévue, la place Royale sera rendue aux piétons. La chaussée goudronnée, qui donnait à la fontaine des airs de rond-point, a déjà disparu. Elle est remplacée petit à petit par une partie centrale couverte de pavés de grès clairs, entourée d'une promenade de dalles de granit, du même modèle que celles apposées rue d'Orléans. L'éclairage sera également valorisé par l'installation, en plus de projecteurs de façade, de dix nouveaux candélabres, qui « donneront une ambiance assez douce au centre de la place ».

Frédéric Brenon

Les travaux s'interrompront le 17 novembre afin de laisser la place au marché de Noël. Il ne restera plus alors qu'à finir la partie Est de la place.