Trentemoult entre vase et végétation

©2006 20 minutes

— 

Depuis une semaine et demie, le port de Trentemoult subit d'importants travaux d'entretien. Objet de l'intervention qui doit s'achever aujourd'hui même : enlever la végétation qui y prolifère. « C'est une opération réalisée un peu dans l'urgence, explique Françoise Verchère, vice-présidente de Nantes métropole déléguée aux projets rives de Loire. Des plantes recouvraient la vase du port, que l'on pouvait alors confondre avec un sol dur. C'était dangereux. » Vingt-cinq bateaux, de pêche ou de plaisance, ont donc dû être déplacés. « Mais cela ne réglera pas le fond du problème qui est l'envasement de l'anse de Trentemoult », insiste Françoise Verchère.

Du fait de son emplacement naturel, le port est en effet voué à être bouché régulièrement par la vase. Un dragage aurait dû être réalisé cet été. Une solution temporairement abandonnée, du fait de son coût (650 000 e). « Nous réfléchissons du coup à déplacer le port un peu plus en aval sur une zone en cours de réaménagement. Une décision sera prise d'ici à un an. »

F. Brenon