L'«Orchestra» est rentré en scène

©2006 20 minutes

— 

 
  — no credit

Ambiance de fête samedi après-midi à Saint-Nazaire. Sous les regards d'un parterre de curieux, les chantiers Aker Yards ont procédé à la mise à l'eau du paquebot Orchestra, dont la construction avait débuté fin janvier dernier. Déjà très imposant, le navire réalisé pour l'armateur napolitain MSC Croisières a quitté sa forme de montage pour rejoindre, par la Loire, son quai de finition. Sa livraison est prévue pour le mois d'avril 2007.

Un peu plus tôt, les responsables italiens avaient célébré la découpe de la première tôle du futur MSC Fantasia. Doté de 1 650 cabines et long de 333 m, le Fantasia est, avec son jumeau Serenata, l'un des deux supernavires commandés en novembre 2005 aux chantiers nazairiens pour un montant de plus d'un milliard d'euros. Un record à l'époque. Ces deux géants doivent être livrés à l'automne 2008 pour le premier, en juin 2009 pour le second. Ils seront précédés de quelques semaines par un quatrième paquebot MSC, le Poesia, dont le premier panneau a également été visité samedi par les caciques italiens. « Réaliser ces trois événements le même jour est la manifestation tangible d'un plan industriel ambitieux pour devenir un des leaders mondiaux de la croisière », annonce Pierfrancesco Vago, PDG de MSC. Avec le Lirica (2003), l'Opéra et l'Armonia (2004), le Sinfonia (2005) et le Musica (juin 2006), MSC Croisières disposera en 2009 de neuf bateaux construits à Saint-Nazaire. Un dixième pourrait être commandé bientôt.

Frédéric Brenon

Après la commande colossale, jeudi, par l'armateur norvégien NCL, de deux paquebots au prix de 1,47 milliard d'euros, les chantiers Aker Yards se réjouissent. Une option pour un troisième navire attend confirmation.