Les stups tombent sur du khat

©2006 20 minutes

— 

Les feuilles vertes de cet arbuste sont très prisées dans certains pays d'Afrique orientale. Leur mastication provoque en effet des sensations excitantes et stimulantes. Cultivée légalement là-bas, mais considérée comme une drogue interdite en France, cette plante s'appelle le khat et vient de débarquer à Nantes. Les policiers de la brigade des stupéfiants ont eu la surprise d'en saisir mercredi soir une vingtaine de kilos à la gare. La marchandise a été découverte dans les valises d'une femme de 48 ans, originaire de Djibouti et vivant à Paris. Mise en examen, celle-ci se trouve depuis en détention provisoire. Le prix de revente du khat est estimé à 200 euros le kilo, environ 15 euros la botte de feuilles.