Anti-CPE : le parquet jette l'éponge

©2006 20 minutes

— 

Le parquet a annoncé hier l'abandon des poursuites à l'encontre de deux étudiants de 24 et 25 ans, qui avaient tenté dans la nuit du 3 au 4 avril de déployer des banderoles anti-CPE du haut du château des Ducs. Ils ont reçu un simple « rappel à la loi », comme leurs seize autres camarades de virée peu après les faits. Les deux intéressés devaient initialement être jugés, en raison de précédentes condamnations. « Le procureur a bien joué le coup, estime Jonathan, l'un d'entre eux, militant au Sindikad Labourerien Breizh (Syndicat des travailleurs de Bretagne). Il savait qu'on voulait un procès public, pour montrer le caractère politique de notre geste. Cela aurait pu faire du bruit. » Hier au tribunal, une cinquantaine de personnes étaient venues les soutenir.

Guillaume Frouin