Péage libéré sur l'A11

©2006 20 minutes

— 

« Vraiment ? C'est gratuit ? Il faudrait que vous soyez là tous les jours. » Bienheureux les automobilistes qui ont franchi le péage de Vielleville-Carquefou hier matin. Opposée à l'existence de ce point de passage (0,5 e) sur l'A11, l'équipe municipale de Carquefou avait en effet décidé de « prendre en otage » le site et d'en libérer l'accès pendant une heure. « Ça ne peut plus durer, explique Claude Guillet, le maire (UMP). Ce péage est la seule entrée payante du périphérique nantais. Pour l'éviter, de nombreux automobilistes préfèrent passer par le centre-ville de Carquefou. Les habitants sont excédés. »

Installé en 1993, le péage de Vielleville, qui sanctionne une portion d'autoroute de 9 kilomètres entre le périphérique Nord et Carquefou, est emprunté chaque jour par environ 3 500 véhicules. « Des solutions existent, insiste Claude Guillet. L'idéal serait bien sûr que les collectivités rachètent ce péage. Mais on peut aussi imaginer une formule d'abonnement qui permettrait aux usagers locaux de ne pas mettre la main au portefeuille plusieurs fois par jour. »

F. B.