Rentrée avec ou sans papiers

©2006 20 minutes

— 

Parmi les 241 000 élèves ayant repris le chemin des cours hier matin en Loire-Atlantique, une soixantaine d'enfants régularisés ou demandeurs d'asile ont vécu une rentrée particulière.

Menacés d'expulsion il y a encore quelques mois, ils sont venus accompagnés d'un comité de soutien composé de parents ou d'élus, comme le conseiller municipal nantais Octave Cestor. « Les réseaux se remettent en place, indique Charles Soussan, membre du collectif Enfants étrangers-citoyen solidaires. On attend avec impatience et anxiété le bilan des réponses aux demandes d'asile de cet été. D'après nos indications, pour l'heure, 53 familles ont été régularisées sur 233 dossiers. » Le bilan de la préfecture devrait être connu sous peu.