Jean-Paul II vénéré à Nantes

Frédéric Brenon

— 

Quelques gouttes de sang du défunt pape sont enfermées dans un livre doré.
Quelques gouttes de sang du défunt pape sont enfermées dans un livre doré. — F. Elsner/20 Minutes

Emotion exceptionnelle mardi soir à l'église Sainte-Madeleine sur l'île de Nantes. Près de 500 chrétiens de tous âges étaient rassemblés pour célébrer l'arrivée à Nantes d'une relique du pape défunt Jean-Paul II, béatifié le 1er mai 2011. Exposé sur un pupitre, l'objet de toutes les attentions est ce livre doré contenant quelques gouttes de sang de Jean-Paul II, prélevées lors d'un examen médical. Sur l'ouvrage est gravé sa célèbre parole prononcée en 1978 : « N'ayez pas peur ». La relique, prêtée pour un mois par le Vatican au diocèse de Rennes, restera encore ce mercredi à Nantes, à l'église Saint-Thérèse.

Trois reliques dans le monde
« Sa venue est un véritable cadeau », raconte le prêtre Philippe Marot. Il n'existe en effet que trois reliques de Jean-Paul II dans le monde, dont deux ne quittent jamais Rome (Italie) et Cracovie (Pologne). La troisième, la seule qui voyage, est accueillie pour la première fois en France. « Sa vénération ne relève pas de la magie ou de la superstition, mais d'un simple acte de foi. La voir peut nous aider à prier, à se tourner vers Dieu », poursuit l'homme d'église.
«Il n'y a rien de mystique là-dedans, réfute aussi Michel, 64 ans, sur les marches de l'église. C'est surtout l'occasion de prier ensemble et de rendre hommage à un pape qui a marqué son époque, bien au-delà des chrétiens. » « C'est un moment unique, difficile à décrire. Je m'en serais voulue de le rater », s'enthousiasme Annie, 56 ans. « Ce pape a fait beaucoup pour la jeunesse. C'est aussi pour cela qu'il y a autant de jeunes ce soir », indique Adrien, 23 ans.