Toujours plus d'élèves dans les rangs

©2006 20 minutes

— 

« La rentrée scolaire se présente sous les meilleurs auspices », selon le nouveau recteur, Paul Desneuf. Quatrième de France par ses effectifs, l'académie de Nantes enregistre une nouvelle augmentation, avec 3 000 élèves supplémentaires par rapport à l'an passé. Ils devraient être ainsi 680 000 à reprendre le chemin des cours ce matin, dont 241 000 en Loire-Atlantique. Si les classes de maternelle et primaire seront encore particulièrement remplies (4 500 enfants de plus), la tendance est à la baisse dans les collèges et lycées (1 450 élèves en moins).

L'apprentissage de la lecture figure de nouveau au chapitre des priorités 2006-2007, avec toutefois un changement de cap : le retour à la méthode syllabique. L'accent sera aussi porté sur les langues étrangères. Dans l'académie, 100 % des classes de CM2 apprendront ainsi l'anglais ou l'allemand.

La solidarité à l'école s'exprimera encore à travers l'intégration renforcée des élèves handicapés, la mise en place du réseau « Ambition réussite » (neuf collèges dans la région, cinq dans le département) ou la création de plates-formes d'insertion. « Il y a trop d'élèves qu'on a formés et qui restent en rade. Ceux-là, nous voulons les accompagner jusqu'à l'emploi et même après, pourquoi pas », explique le recteur. Ce dernier a « profondément regretté » le classement des violences scolaires publié par l'hebdomadaire Le Point avant la rentrée. « Ce qui nous intéresse, c'est l'évolution des violences. »

Frédéric Brenon

Né à Nantes il y a 63 ans, le nouveau recteur, Paul Desneuf, termine sa carrière par un retour aux sources. Recteur d'académie à Rouen puis à Lille, il officiait depuis deux ans au ministère de l'Education nationale.