Tissé Métisse fête 20 ansde culture et de solidarité

— 

Grand Corps Malade.
Grand Corps Malade. — DR

On n'a pas tous les jours vingt ans. Pour fêter sa deuxième décennie, Tissé Métisse a mis les petits plats dans les grands, avec une affiche toujours aussi riche, mixant allégrement concerts, débats, et autres animations. « On n'aurait jamais imaginé, au début, être encore là au bout de vingt ans, avoue Pascal Planchot, président de l'association Tissé Métisse. Mais nos ambitions restent les mêmes : lutter contre les discriminations et permettent à ceux qui sortent peu de venir. Pour cet anniversaire, nous avons souhaité retrouver l'aspect improvisation des premières années. Il y aura des impromptus, et des surprises. » Pour les surprises, on attendra. Mais on peut déjà souligner la venue de Grand Corps Malade – une première pour le festival – qui se produira dans la grande halle de la Cité des Congrès. Pour Zebda, ce sera un passage de plus dans une manifestation qui colle bien à leurs valeurs. Enfin, on attend énormément d'Emel Mathlouti, une Tunisienne qui met une subtile touche d'électro dans la musique orientale. Entre (beaucoup d') autres.J. R.