Le palais de Nouvel, curiosité nantaise

©2006 20 minutes

— 

Quatre ans que ça dure, et toujours le même succès. Les visites du nouveau palais de justice, organisées par l'office du tourisme, ne désemplissent pas. Mercredi, une vingtaine de curieux avaient ainsi réservé leur place*. Des Nantais, pour la plupart. Comme Josiane, 60 ans, marquée par le côté « triste et anxiogène » du bâtiment de Jean Nouvel, l'architecte à l'origine d'un autre « cube noir », celui d'Onyx, à Saint-Herblain. « C'est aussi l'une des clés du succès : les gens critiquent, mais veulent venir voir », confirme Christine Gros, la guide. Etudiantes en école d'architecture, Camille et Marie, 24 et 25 ans, sont elles venues de Paris. Le bâtiment nantais doit inspirer leur mémoire de fin d'études sur la conception d'un «tribunal international de l'environnement».

Avec ses plafonds hauts de quinze mètres et ses sols en granit noir, la salle des « pas perdus » contraste avec les neuf jardins suspendus du 4e étage. Et de la terrasse de la cafétéria, la vue sur Nantes est imprenable.

Guillaume Frouin

* 4 à 7 euros . Réservation obligatoire. Rens. : 0 892 464 044 (0,34 euros /min).