Nantes : Réélue à sa tête, Johanna Rolland promet une « autre métropole »

ELECTIONS La maire de Nantes Johanna Rolland a été réélue présidente de Nantes métropole ce vendredi matin

Julie Urbach

— 

Johanna Rolland a été réélue présidente de Nantes métropole ce vendredi matin
Johanna Rolland a été réélue présidente de Nantes métropole ce vendredi matin — J. Urbach/ 20 Minutes
  • La session d'installation de conseil métropolitain a eu lieu ce vendredi matin, avec la réélection de Johanna Rolland.
  • Une assemblée davantage marquée à gauche mais avec des sensibilités diverses.

Il n’y avait pas trop de suspense, dans la mesure où elle était la seule candidate et que les élus de sa ville pèsent très lourd dans le vote. Ce vendredi matin, une semaine après avoir officiellement repris le fauteuil de maire de Nantes, la socialiste Johanna Rolland a été réélue au poste de présidente de Nantes métropole avec 72 voix (22 blancs et trois nuls).

« Nous allons entrer dans une nouvelle ère, celle d’une autre métropole », a-t-elle lancé devant les 97 autres élus des 24 communes de l’agglo réunis à la Cité des congrès lors de cette session d’installation. En plus de faire l’impératif écologique la « clé de voûte » des politiques publiques, elle a promis de regarder « au-delà des frontières administratives » et de mettre en place une gouvernance davantage partagée, plus « transparente et exemplaire », avec le besoin de porter des « projets qui nous rassemblent ».

Composer avec des sensibilités diverses

Un souhait formulé devant un nouveau conseil métropolitain plus que jamais à gauche (après que plusieurs communes ont basculé), mais composé de sensibilités différentes qu’il va falloir accorder. Les écologistes, un peu plus en force, héritent de cinq vice-présidences. Jean-Sébastien Guitton, le nouveau maire d’Orvault, se voit notamment confier la question de la biodiversité. Pour Rezé, où une liste de gauche citoyenne à battu le maire PS sortant, c’est le conseiller municipal Pierre Quénéa qui sera en charge de la politique de la ville.

Dans la garde rapprochée de Johanna Rolland, pas de gros changements : les socialistes Fabrice Roussel et Bertrand Affilé conservent les deux premiers postes et les mêmes portefeuilles. « Où sont les femmes ? », s’interroge la conseillère métropolitaine LR Laurence Garnier, qui n’en compte que deux parmi les dix premiers postes.

Plus d’un milliard d’euros de budget

Derrière ces enjeux d’équipe, c’est un budget de plus d’un milliard d’euros et des thématiques majeures (transport, urbanisme, énergies renouvelables, circulation, déchets, grands projets…) que s’apprête à saisir la nouvelle assemblée.

Dès la semaine prochaine, une session doit se réunir pour entrer dans l’opérationnel. La mesure de gratuité dans les transports le week-end pourrait notamment être votée dès ce premier rendez-vous. « Nos politiques publiques ambitieuses ont toutes pour finalité d’améliorer le quotidien des habitants », assure Johanna Rolland.