Elections municipales à Marseille : Investigations pour des soupçons de fraude aux procurations dans l’entourage de Samia Ghali

ELECTION Les inspecteurs de la police judiciaire de Marseille ont procédé à des vérifications concernant des soupçons de fraudes aux procurations dans l’entourage de Samia Ghali

A.M.

— 

Samia Ghali en février 2020
Samia Ghali en février 2020 — CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

Ces élections municipales n’en finissent pas à Marseille. Après l’élection de la candidate du Printemps marseillais, Michèle Rubirola, première maire de Marseille samedi, et une campagne pleine de rebondissements, les soupçons de fraude aux procurations continuent.

Cette fois ils ne visent pas le camp des Républicains, mais celui de Samia Ghali, elle qui a offert la victoire à Michèle Rubirola avec les votes de ses huit colistiers, tout en obtenant le poste de deuxième adjointe à la mairie.

Perquisitions au commissariat du 15e

Selon Le Media et La Provence, les enquêteurs de la brigade financière ont perquisitionné le commissariat du 15e arrondissement samedi, et quatre policiers doivent être auditionnés ce lundi. Un signalement d’une quinzaine de jours pointerait du doigt plusieurs dizaines de procurations faxées directement au commissariat par l’entourage de la candidate divers gauche.

La procureur de la République Dominique Laurens avait ouvert une enquête pour « faux et usage de faux » et « manœuvres frauduleuses », après des révélations de la presse sur des soupçons de fraude aux procurations chez Les Républicains.