Elections municipales à Marseille : Martine Vassal se retire au profit de Guy Teissier car son âge « sera un avantage » au troisième tour

TROISIEME TOUR La tête de liste LR Martine Vassal a renoncé à être candidate au troisième tour des municipales à Marseille. Guy Teissier, le doyen du conseil municipal, tentera d’être élu devant Michèle Rubirola

Jean Saint-Marc

— 

Martine Vassal a intronisé Guy Teissier, 75 ans, comme candidat de la droite à la mairie de Marseille.
Martine Vassal a intronisé Guy Teissier, 75 ans, comme candidat de la droite à la mairie de Marseille. — J.S.-M. / 20 Minutes
  • Martine Vassal renonce à être candidate à la mairie de Marseille samedi, lors du « troisième tour. »
  • Elle intronise Guy Teissier, le doyen du conseil municipal et reconnaît que son âge pourra être un atout en cas d’égalité.

Tout vient à point à qui sait attendre. A 75 ans, Guy Teissier va tenter de devenir maire de Marseille :  Martine Vassal, tête de liste des Républicains​, abandonne. Elle ne se présentera pas au troisième tour après sa défaite dans le bastion des 6e et 8e arrondissements, samedi. Elle renonce au bénéfice de l’ancien député : « J’ai fait le choix de la sagesse, de l’expérience, du consensus et du respect », a affirmé la présidente du Conseil départemental et de la métropole, ce jeudi.

Elle assume la dimension opportuniste de ce choix : « Avec les trois voix de Bruno Gilles, nous arrivons à égalité avec le Printemps marseillais, avec 42 voix. C’est la personne la plus âgée qui est élue dans ce cas. Ce sera un avantage que Guy ait quelques mois de plus que madame Rubirola… »

« Je serai loyal »

Cette justification a fait sourire Guy Teissier : « Il faut bien que ça ait quelques avantages… » Le nouveau candidat de la droite n’a fait qu’une courte déclaration aux médias, sans répondre aux questions. L’ancien président d’Euroméditerranée et de la Communauté urbaine s’est contenté de remercier Martine Vassal.

Il a promis de rester fidèle : « Je serai un maire de Marseille loyal à la présidente du Conseil départemental et, j’espère, à la présidente de la métropole. » Martine Vassal n’est en effet pas encore assurée d’être réélue, même si les Républicains ont plutôt consolidé leurs positions dans l’agglomération, sauf à Marseille.

« Si Samia Ghali a été élue, c’est parce que nous nous sommes retirés »

« Nous aimons trop cette ville pour la laisser à l’ultra-gauche », a aussi lancé Martine Vassal qui en appelle au soutien de Samia Ghali. La socialiste ex-PS se retrouve en position d’arbitre avec ses huit sièges. « Si elle a été élue au Conseil municipal, c’est parce que nous nous sommes retirés dans les 15e et 16e arrondissements. Elle est maintenant responsable de ses voix », a soupiré Martine Vassal.

La candidate divers gauche n’a pas clairement annoncé sa position pour le troisième tour. Dans un tweet posté ce jeudi matin, elle affirme que « le moment de l’union de la ville, de la réconciliation entre le nord et le sud doit enfin arriver. » Ce qui ne dit pas à qui elle donnera ses voix samedi matin.