Résultats des municipales à Nancy : Le socialiste Mathieu Klein fait basculer Nancy à gauche

ELECTIONS Mathieu Klein, 44 ans, remporte le scrutin du second tour des municipales de Nancy, selon les premières estimations, face à Laurent Hénart (centre droit). La ville passe à gauche pour la première fois depuis 1947

G.V. avec AFP
Mathieu Klein
Mathieu Klein — POL EMILE SIPASIPA

La troisième fois est la bonne. Mathieu Klein, jeune loup du Parti socialiste qui avait refusé en 2018 un poste de ministre dans le gouvernement d’Edouard Philippe, affrontait Laurent Hénart (centre droit) lors d’un scrutin. Il remporte à 44 ans l’élection municipale et devient le premier maire de gauche de Nancy depuis plus de sept décennies, selon les premières estimations.

Ancien cadre dans une organisation mutualiste, en charge de la prévention de la santé et de l’accès aux soins, Mathieu Klein a grandi dans une famille d’instituteurs dans l’est de la Moselle. Il s’est intéressé dès l’adolescence à la politique.

Ouvertement homosexuel, marié à un médecin généraliste et père de trois enfants, Mathieu Klein est devenu membre du bureau national du PS en 2008. Il a soutenu Martine Aubry lors des primaires socialistes en 2011, puis a été l’un des porte-parole de Manuel Valls, candidat à la primaire socialiste pour l’élection présidentielle en 2017.

Entre-temps, il avait pris les rênes du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle en 2014, après la mort accidentelle du président Michel Dinet.

« Socialiste fidèle à (ses) idées », il place « la solidarité, la lutte contre toutes les formes d’exclusion et contre la pauvreté » au cœur de son engagement. Pour cette élection, Mathieu Klein, qui a constaté « une ambiance différente par rapport à 2014, une envie de changement, de renouvellement », a mené une campagne de terrain avec notamment une permanence mobile en bois des Vosges et en matériaux recyclés, étrillant son adversaire sur ses choix en matière de transports et de développement durable.