Elections municipales : 34,67% de participation à 17h, en chute par rapport à 2014...

RECAP Revivez avec nous en direct cette journée de second tour des municipales

Jean-Loup Delmas

— 

Une femme vote lors de ce second tour, illustration
Une femme vote lors de ce second tour, illustration — Bob Edme/AP/SIPA

L'ESSENTIEL

  • Aux votes, citoyens. Après une attente particulièrement longue, dû au confinement, c'est (enfin) le second tour des municipales ce dimanche 28 juin, plus de trois mois après le premier.
  • Si 30.000 communes ont décidé de leurs maires dès le premier tour le 15 mars, 4.842 communes vont décider de leurs élus aujourd'hui, dont des villes stratégiques ou symboliques comme Paris, Le Havre, Lille, Perpignan.
  • Comme au premier tour, le coronavirus aura forcément un impact. Mais lequel ? Abstentation record ? Maire sortant privilégié ? Percée des écologistes ? 

LA VIDEO

A LIRE AUSSI

 

18h00 : C’est la fin de ce live mais la soirée électorale continue évidemment sur 20 Minutes

Merci d’avoir passé la journée en ma compagnie, mais ce serait dommage de vous arrêter en si bon chemin. Comme dit précédemment, vous retrouverez un live par région, mais le direct national continue également entre les mains expertes de Rachel Garrat-Valcarcel (qui s’y connaît plus en politique que moi, il faut humblement le reconnaître), et c’est à lire ici :

 

17h50 : Y a pas foule à Paris

Participation toujours aussi faiblarde à Paris avec 23,89 % de participation seulement, loin de la moyenne nationale. Vous retrouverez bientôt Rachelou qui vous expliquera qu'historiquement, les grosses villes votent peu.

17h40 : L’important, c’est de participer et de retrouver de la fierté

Le paradoxe Rachida Dati, annoncée perdante mais qui aura gagné à nouveau le cœur de la droite, c’est à lire ici

 

17h30 : Tous les lives régions lancés !

Pour ces Municipales 2020, on a mis les petits plats dans les grands et chaque région dispose de son live propre de 17h à minuit. Vous pouvez donc checker sur le site le live qui correspond à votre résidence, y compris Paris.
Certains vont me dire « Ouais mais moi je veux toutes les infos regroupés dans un seul live natio », et bien ne vous inquiétez pas, on a aussi ça, et c’est Rachelou qui lancera le live natio du soir dans une demi-heure, quand je vous quitterais.

17h20 : Débandade historique

Avec les chiffres de 17h, les estimations donnent environ 40,5% à 41% de participation à 20h. Et on vous aide à faire l'analyse si vous n'y arrivez pas tout seul comme des grands : ce serait vraiment, vraiiiiiment peu.

17h10 : Allez, on veut vos avis
 

 

17h05 : On me dit dans l'oreillette que c'est même la participation à 17h le plus bas des municipales de la Ve République

Encore un évènement historique qu'on aura vécu ensemble les loulous.

17h00 : 34,67% de participation à 17h, en chute par rapport à 2014

Il y a six ans à la même heure, la participation était de 54.72%

16h55 : Le retour du roi
Il avait appelé à ne pas voter au premier tour pour des raisons de sécurité sanitaire et de diffusion épidémique. Trois mois plus tard avec une épidémie en berne et la fin de la première (et dernière on espère) vague, le directeur général de l’AP-HP a déposé son bulletin dans l’urne.

 

16h50 : Beaucoup moins de suspense à Nantes qu'au Havre, avec une incidence forte sur la participation

 

16h40 : Une campagne fortement marquée par le coronavirus

Oui, je sais, je sais, vous n’en pouvez plus d’entendre parler H24 de ce virus, et croyez-moi, c’est mon cas aussi. Mais, on ne va pas se mentir, il aura eu sa petite incidence sur la campagne hein. Des candidats racontent cette élection pas comme les autres ici

 

16h30 : La bataille du Havre passionne 

Au Havre, ce n'est rien de moins que le Premier ministre qui a (re)présenté sa candidature. Face à lui, au second tour, un adversaire beaucoup moins médiatique, Jean-Paul Lecocq (PCF/LFI). Si le résident de Matignon était parvenu largement en tête du premier tour, le report des voix pourrait lui être défavorable pour ce second tour. Une bataille indécise qui a ramené des électeurs aux urnes.

 

16h15 : « La solitude vivifie, l’isolement tue. »

C’est de Joseph Roux, si vous voulez briller dans les din… dans les bureaux de vote mondains.

 

16h00 : La Réunion dépasse les 50% de participation à 17h00

Contre 54% en 2014 à la même heure

 

15h45 : Bon on s'ennuie un peu, spéculons donc sur le remaniement

Avec un article venant du soleil de notre rédaction, Delphine Bancaud, toujours prête à m'irradier de piques bien méchantes mais aussi à me réchauffer le coeur. Breeeeef, lisez son papier il est cool

 

15h30 : A Marseille, le second tour déchaîne les passions mais pas les foules 

Le second tour marseillais a de quoi tenir en haleine avec un combo soupçon de fraudes et indécision totale du résultat. Pourtant, malgré ce scénario Netflixien et cette bataille décisive pour la mairie de la seconde ville de France, le taux de participation à midi s'élevait à 15,08%, en légère baisse par rapport au premier tour (15,53%). 

15h15 : Passement de jambe, vote à gauche ou à droite, Kylian Mbappé
Accélération, virgule, bulletin dans l'urne, Kylian Mbappé

Ramenez le vote à la maison, le prodige de Bondy a voté.

 

15h00 : Un peu de chiffre en rab'

Seulement 4.482 communes sont concernés, mais pas n'importe lesquelles, puisque ce deuxième tour sollicite potentiellement 16,5 millions d'électeurs, devant trancher entre plus de 157.000 candidats. 

14h45 : A Marseille, après les soupçons de fraude, un deuxième tour sous haute surveillance

Dans ce bureau de vote au pied d’une cité de Marseille, un attroupement se forme derrière la présidente, qui tient une attestation de procuration sans tampon. Les assesseurs se disent « hypervigilants » après une campagne minée par les soupçons de fraude. Face à cette procuration douteuse, la présidente du bureau appelle le service des élections de la mairie du 12e arrondissement : « C’est une photocopie, et il n’y a pas de tampon de la police, donc ça fait tiquer ici… Et j’ai toute la brigade, pas financière mais presque, autour de moi ! ».

A l’autre bout du fil, la fonctionnaire assure pourtant que « c’est tout bon » et que le vote peut avoir lieu. Emoi de la « brigade », composée de deux assesseurs d’opposition au maire sortant, qui a entendu la conversation mise en haut-parleur : « Ah non, ce n’est pas la mairie qui décide ! Il y a une circulaire tout de même ! ». « On reste hyper vigilants, tout en étant courtois, et globalement c’est bien plus calme qu’au premier tour », assure Marc Burlat, assesseur pour la coalition de gauche du Printemps marseillais (PM).

14h30 : Corse record 

Le département de la Corse-du-Sud enregistre une participation au second tour de 32,03%, soit plus du double de la moyenne nationale. 

14h15 : Un désintérêt jamais vu depuis plus d’une décennie

Pas besoin d’avoir fait un doctorat en élection politique pour se douter que 15,29 % de participation à midi, c’est pas beaucoup. Mais c’est faible comment, par rapport aux autres élections ? Nos collègues de France Info, merci à eux, ont posé la question à l’institut de sondage Kanter. Et cela fait plus de dix piges qu’on n’avait pas vu une aussi faible participation à midi, toute élection confondue. Il faut en effet remonter au premier tour des Européennes de 2009, avec seulement 14,8 % de participation à midi (et même pas l’excuse du coronavirus).

14h00 : Pas de peur bleu dans la ville rose

A Toulouse, on vient voter sereinement, sans crainte particulièrement du coronavirus (mais avec respect des gestes barrières). Le reportage de Julie Rimbert est à lire ici

 

13h50 : Tiens, bonne question d'ailleurs

 

 

13h40 : A Nantes, maire sortante ultra-favorite et forte abstention

Les deux phénomènes sont peut-être liés d’ailleurs hein. Quoi qu’il en soit, le taux de participation à 13h dans les bureaux nantais est de 12,90 %. À titre de comparaison, il était de 20,62 % au 1er tour le 15 mars dernier et de 23,14 % au 2nd tour en 2014 à la même heure. Johanna Rolland (PS), maire sortante, est donnée largement favorite.

13h30 : Amour, gloire et a voté

Si à la sortie du bureau de vote, quelqu'un vous drague, merci de lui demander avant d'aller plus loin s'il ou elle consulte 20 Minutes régulièrement (et s'il ou elle fait des burpees avec pompe). Si ce n'est pas le cas, vous pouvez passer votre chemin, cette histoire d'amour n'en vaudra pas la peine.

 

13h15 : L'article complet sur le chiffre de participation à midi

Fait par ma redcheffe elle-même donc vous pensez bien que j'allais le partager et en faire la promo #Fayotage #Augmentation2021

 

13h05 : Emmanuel Macron a voté à son tour

Le président de la République a voté au Touquet peu après midi.

12h55 : 14,01 % de participation en Haute-Garonne

Lors des précédentes municipales de 2014, le taux de participation en Haute-Garonne, à 12h00 au 2nd tour, était de 15,52 % et lors du 1er tour du 15 mars dernier, le taux de participation en Haute-Garonne, à 12h00, était de 16,29 %.

12h50 : Et arrêtez d'être méchant avec nos journalistes en locale, merci bien

 

12h45 : Rachida Dati a voté

La candidate LR de Paris est donc team « Je vote entre midi et deux ».

12h40 : Pendant ce temps, ma collègue critique ma titraille 

Dure vie quand même

 

12h30 : Dans le prétendu « nouveau Paris », la participation pas franchement incroyable non plus

 

12h20 : Y a-t-il encore un votant à Paris ?

La capitale, la ville lumière, la Tour Eiffel, les croissants, les balades à vélos sur le canal de l’Ourcq, le Louvre, les flâneries romantiques le long du canal Saint-Martin, la doublette Neymar-Mbappé, tout ça, c’est bien mignon. Mais niveau participation, Paris, c’est franchement pas terrible aujourd’hui, avec seulement 8,34 % votants à midi, en baisse par rapport à 2014 (11,30 %)

12h10 : La soirée électorale BFM compromise par la grève

 

12h00 : 15,29% de participation à midi, un chiffre en baisse par rapport au 1er tour
Et chiffre en baisse comme prévu par rapport aux dernières élections municipales. En 2014, la participation était de 19,83 % et en 2008 23,68 % à la même heure.

11h50 : Faible participation à midi à la Réunion

Lors des municipales de 2014, le taux de participation à la même heure était de 24,94 %

 

11h40 : Beaucoup d'élus ont voté ce matin. Et vous ?

 

 

11h30 : Quelle vie on mène

 

11h20 : Isabelle Balkany a voté aussi

Et en profite pour tacler les réseaux sociaux en postant sur les réseaux sociaux.

 

11h10 : Pourquoi les maires sortants sont (très) souvent hyper favoris ? 
Vous l'aurez noté avec Anne Hidalgo, mais aussi si vous avez checké les résultats du premier tour, la plupart du temps, c'est le maire sortant qui est méga-favori des sondages et l'emporte. Comment expliquer cet avantage tactique ? Et bien j'ai écrit dessus vendredi (ho la belle auto-promo totalement assumée), et vous pouvez lire ça ici : 

 

11h00 : Louis Aliot a voté à Perpignan
Les municipales 2020 s’annoncent clairement en demi-teinte pour le Rassemblement national, qui capitalise donc, après un premier tour très décevant, sur la ville de Perpignan pour emporter un succès symbolique, histoire de cacher un peu le reste des résultats. Louis Aliot y est donné vainqueur, mais sa marge de manœuvre est assez maigre. A voir donc ce soir…

10h50 : Agnès Buzyn a voté à Paris

L’ancien ministre de la Santé (ça ne nous rajeunit pas) est donné troisième de ce second tour à Paris, loin derrière Rachida Dati et Anne Hidalgo. Reste à voir quel score elle fera. Bonne surprise ou débandade ? 

10h40 : Je m’en vais affronter les élections, comment dois-je m’équiper ?

Ce second tour, ce n’est pas la guerre du Vietnam niveau risque n'abusons pas, mais quand même, ce n’est pas non plus le contexte sanitaire le plus idoine. Du coup, pour les braves qui iront quand même jusqu’aux urnes, on vous rappelle deux trois gestes barrières essentiels, pour vous protéger vous déjà (un lecteur en vie reste un lecteur qui nous fait de l’audience), et pour éviter une seconde vague.

 

10h30 : On ne vous jugera pas

 

 

10h20 : Quelle abstention ?

C’est le chiffre du jour que tout le monde va scruter. Après une abstention record au premier tour, en plein début d’épidémie du virus-dont-on-a-marre-de-prononcer-le-nom, quelle abstention au second tour ? Les premiers résultats tomberont à midi et permettront sans doute de se faire un ordre d’idée de la journée, mais tous les voyants sont au vert pour un doublé historique de ces municipales : abstention record au premier et au second tour.

 

10h10 : Pour votre information, il semblerait que le live cardio-brûle graisse de Sissy Mua rencontre un bug

Vous n'avez donc plus à culpabiliser de me faire bosser ce dimanche matin, je ne loupe rien comme sport et je n'ai jamais été trop brunch.

10h05 : Un remaniement à venir juste après ?

Pour ces élections, le suspense est important dans quelques-unes des plus grandes villes -Lyon, Marseille, Toulouse, Montpellier, Strasbourg,… –, tandis qu’au Havre, le Premier ministre Edouard Philippe joue en partie son avenir à Matignon.

Mais ces municipales se tiennent peut-être juste avant un évènement politique encore plus décisif. Emmanuel Macron pourrait, dans les jours qui viennent, procéder à un remaniement et préciser son intention affichée de « se réinventer » pour les deux dernières années de son mandat (On maîtrise l'art du teasing, merci).

9h55 : Quelques chiffres de ce second tour

  • 4.842 communes votent encore aujourd'hui, soit 15% du total en France, les autres ayant déjà élu leur maire du premier coup.
  • Sur ces près de 5.000 communes, seul un tiers auront un simple duel au second tour, les autres partiront sur des batailles à trois ou plus candidats et candidates.
  • Et parmi ces combats multiples, 785 triangulaires, le mode le plus utilisé

9h45 : Sachez que je loupe pour vous le live youtube cardio brûle-graisse de Sissy Mua de ce dimanche matin
Mes abdos et moi ne vous remercierons pas

9h35 : La même pour Edouard Philippe, Premier ministre (pour les deux du fond qui ne suivent pas l’actualité et qui ont décidé de s’y intéresser ce dimanche), au Havre

9h30 : Anne Hidalgo, maire sortante de Paris et favorite à sa succession,  a voté

 

Coucou les loulous, nous avons répondu à l'appel du 28 juin et nous suivrons cette journée complète des municipales de ce dimanche matin jusqu'aux réactions aux résultats de ce soir. Paris, Le Havre, Lille, tant de questions vont enfin obtenir leurs réponses aujourd'hui... C'est parti !