Municipales 2020 à Lyon : David Kimelfeld cible de tags antisémites sur ses affiches électorales

ELECTIONS Le président sortant de la métropole de Lyon est candidat à sa propre succession

C.G.

— 

Le président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld.
Le président de la Métropole de Lyon David Kimelfeld. — Konrad K. / Sipa

Les inscriptions ont été découvertes sur des affiches électorales, placardées dans la circonscription de Lyon Centre et de Lyon Est. David Kimelfeld, président sortant de la métropole de Lyon et candidat à sa propre succession, a été la cible de tags antisémites. Il s’est également fait traiter de « sataniste », comme ses colistiers.

Retrouvez les résultats du premier tour à Lyon

C’est Thomas Rudigoz, député de la 1ere circonscription, qui a relayé l’information sur Twitter, dénonçant cette « ignominie ». « Ces dégradations antisémites sont abjectes, elles rappellent des heures sombres de notre Histoire, commente-t-il. Ces démons errent toujours dans l’esprit et la pensée de certains. »

Le principal intéressé a commenté d’une simple phrase, citant Marc Bloch : « Je ne revendique jamais mon origine que dans un cas : en face d’un antisémite ».