Municipales 2020 à Strasbourg : Pourquoi Catherine Trautmann présente son projet au cœur d’un quartier prioritaire

POLITIQUE La candidate PS Catherine Trautmann s’est rendue dans le quartier du Neuhof pour présenter les grandes lignes de son projet pour Strasbourg si elle est élue maire le 28 juin

Gilles Varela

— 

Catherine Trautmann, candidate PS aux élections municipales, dans le quartier du Neuhof à Strasbourg le 08 juin 2020.
Catherine Trautmann, candidate PS aux élections municipales, dans le quartier du Neuhof à Strasbourg le 08 juin 2020. — G. Varela / 20 Minutes
  • Sur le parking d’un supermarché du quartier prioritaire du Neuhof, Catherine Trautmann, la candidate socialiste à la mairie de Strasbourg, a souligné les priorités de son programme tourné vers les défis économiques, sociaux, environnementaux et de mobilité qui s’annoncent.

Si la place de Cathédrale a été choisie par le candidat LREM Alain Fontanel et son allié Républicain Jean-Philippe Vetter pour présenter les grandes lignes de leur programme, c’est au cœur du quartier prioritaire du Neuhof que la socialiste Cathrerine Trautmann a dévoilé le sien ce lundi. Un projet qu’elle assure « clair et cohérent. » Avec cette première bataille d’image post-confinement, la campagne pour le second tour des municipales est sans nul doute bien (re) lancée.

C’est donc accompagnée de colistiers, pour certains également adjoint de quartier ou membre associatif, que Catherine Trautmann a présenté ses priorités sur le parking d’un supermarché qui « a su être solidaire pendant la crise sanitaire, face une population démunie ». Non pas que la candidate se désintéresse, elle l’assure, de l’ellipse insulaire de Strasbourg, mais surtout parce qu’elle veut s’adresser à ceux qui « ont vécu douloureusement le confinement et sont lourdement impactés par la sortie de crise sanitaire. » Logements trop petits pour de grandes familles, « pas grand-chose à faire » dans le périmètre autorisé, le « confinement a été dur à tenir » souligne-t-elle.

Les défis à relever

Priorité en cette sortie de crise sanitaire est donc donnée par le PS strasbourgeois aux « défis sociaux qui s’annoncent, indissociables des défis économiques et d’innovation », en favorisant la relance par la demande. Le tout en « conciliant toujours les enjeux économiques et la transition écologique ».

Priorité à l’emploi car 10.000 d’entre eux seraient « potentiellement menacés sur le bassin strasbourgeois », assure l’élue. Une tâche à laquelle Catherine Trautmann promet de s’atteler dès le 29 juin prochain. Lutte aussi « contre la précarité énergétique », répondre aux problèmes du logement social et d’insécurité. Priorité aussi à la culture en relançant le financement de la création, mais surtout en renforçant son accès au plus grand nombre. Mobilité enfin car la question est grande et difficile : faciliter le crédit mobilité, priorité à la transformation de l'A35, pour une avenue du Rhin dépolluée, révision du calendrier de la ZFE [zone à faibles émissions], stationnement… Autant de sujets qui promettent un second tour des municipales très chargé.