Municipales 2020 à Bordeaux : Nicolas Florian et Patrick Bobet volent au secours des prolongements de tramway

ELECTIONS La question d’une éventuelle remise en cause des prolongements de tramway vers Saint-Médard et Gradignan, a créé un véritable incendie que les élus s’emploient désormais à éteindre

Mickaël Bosredon
— 
Un tramway à Bordeaux
Un tramway à Bordeaux — Mickaël Bosredon/20 Minutes
  • Le maire de Bordeaux Nicolas Florian a lancé mercredi, qu'il faudra regarder la priorisation que l'on donnera sur les grandes politiques d'aménagement au niveau de la métropole.
  • Une petite phrase qui a laissé libre cours à plusieurs interprétations, y compris celle d'une remise en cause des prolongements de tram vers Saint-Médard et Gradignan.
  • Les élus de la droite au niveau de la métropole tentent depuis d'éteindre cet incendie, et assurent qu'il n'en est rien.

Crise du coronavirus oblige, certains grands projets d’aménagement au niveau de la métropole pourraient être revus. C’est en tout cas l’orientation donnée mercredi dernier par le maire de Bordeaux, Nicolas Florian, et son nouveau colistier Thomas Cazenave.

« Cette épreuve aura des conséquences sur les finances, a reconnu Nicolas Florian, ce qui voudra dire qu’il faudra regarder la priorisation que l’on donnera sur les grandes politiques d’aménagement. » Une petite phrase qui a laissé libre cours à toutes les interprétations, et qui fait couler beaucoup d’encre depuis.

Le projet vers Saint-Médard « a été voté définitivement par la métropole »

Par déduction, les projets de prolongement de tramway vers Saint-Médard-en-Jalles et Gradignan, se sont vite retrouvés dans le viseur. Surtout qu’en février dernier, Thomas Cazenave, lorsqu’il était encore tête de liste pour les municipales, fustigeait les candidats « qui vous promettent des trams et des téléphériques partout » estimant que « parfois un bon bus en site propre c’est 100 fois moins cher [sic] qu’un tramway et plus efficace. »

En pleine campagne pour le deuxième tour, le maire de Saint-Médard Jacques Mangon (divers droite) doit désormais s’employer à éteindre l’incendie, allumé par la supposition d’une remise en cause du tramway jusque chez lui. « Quelques esprits mal intentionnés font courir la rumeur que le prolongement du tramway vers Gradignan et Saint-Médard serait annulé, a-t-il écrit sur sa page Facebook. Il n’en est évidemment rien ! Ce projet est issu d’une très longue concertation avec les habitants et a été voté définitivement par la métropole. Le tramway arrivera bien au centre-ville de notre commune en 2024, comme l’ont voulu les Saint-Médardais. »

« Les prolongements déjà votés auront bien lieu »

Le maire de Bordeaux a dû de son côté voler au secours de son voisin saint-médardais, membre de sa majorité à la métropole, assurant sur Twitter que les « transports en commun restent une priorité. »

Enfin ce vendredi, tout le monde, y compris le président de la métropole Patrick Bobet, a signé un communiqué réaffirmant que « les prolongements déjà votés du tramway vers Saint-Médard et Gradignan, auront bien lieu. »