Municipales 2020 à Nantes : Les Verts de Julie Laernoes se rallient à la liste PS de Johanna Rolland

FUSION Le PS et les Verts ont trouvé un accord pour porter une liste commune au second tour, conduite par Johanna Rolland

Frédéric Brenon

— 

Affiches électorales de Julie Laernoes et de Johanna Rolland, avant le premier tour des élections municipales 2020.
Affiches électorales de Julie Laernoes et de Johanna Rolland, avant le premier tour des élections municipales 2020. — J.Urbach/20Minutes
  • Les listes PS et Europe Ecologie Les Verts fusionnent avant le second tour.
  • La nouvelle liste sera conduite par la maire sortante, Johanna Rolland.
  • La candidate écologiste Julie Laernoes s’était pourtant montrée résolument critique avec la maire sortante pendant la campagne.

L’histoire se répète. Comme il y a six ans, le PS et les Verts porteront une liste commune au second tour des élections municipales à Nantes. La liste de Johanna Rolland (PS) et celle de Julie Laernoes (Europe écologie Les Verts) ont en effet annoncé dans la nuit de dimanche à lundi avoir trouvé un accord. Les modalités de ce « rassemblement de la gauche, des écologistes et de personnalités de la société civile » ne seront dévoilées que mardi, mais il ne fait aucun doute que c’est la maire socialiste sortante qui conduira la nouvelle liste.

« L’accord de fond entre les listes de Johanna Rolland et Julie Laernoes ne nie pas les divergences entre leurs programmes respectifs, mais il choisit de se concentrer au contraire sur des valeurs partagées et renforcées face à la crise pour forger une stratégie d’action qui ouvre de fait une nouvelle étape pour notre ville, une nouvelle page à écrire », écrivent les candidates dans un communiqué commun.

« L’impératif écologique et social bénéficiera notamment d’une intégration inédite à l’action municipale, ainsi que d’une mobilisation de moyens jamais vue à cette échelle », ajoute le communiqué.

« La majorité de demain ne sera pas celle d’hier »

« Au vu de nos échanges de ces derniers jours, j’ai la conviction que la majorité de demain ne sera pas celle d’hier. C’est une nouvelle génération de l’union écologistes-socialistes : plus équilibrée entre nous et plus volontariste dans l’action contre le changement climatique », a réagi Julie Laernoes dans un communiqué.

Johanna Rolland était arrivée assez nettement en tête au soir du premier tour en recueillant 31,36 % des voix. La liste de Julie Laernoes, elle, n’était que troisième avec 19,58 % des voix. Un score supérieur à celui obtenu en 2014 par la candidate EELV Pascale Chiron (14,5 %) mais en deçà des ambitions exprimées par les écologistes.

Des critiques pendant la campagne

Pendant la campagne, Julie Laernoes s’était montrée résolument critique envers certains choix de la majorité municipale dont elle faisait pourtant partie, à l’image des dossiers des migrants, du stade de la Beaujoire, de l’Arbre aux hérons ou du projet de CHU. La semaine dernière, elle avait plaidé pour une large alliance à gauche incluant la liste « Nantes en commun » de Margot Medkour (8,95 %) dont le programme était proche.

Cette dernière ayant refusé de soutenir la liste de Johanna Rolland, les militants écologistes devaient faire un choix : maintenir une liste autonome, fusionner avec Margot Medkour ou fusionner avec l’équipe de la maire sortante. Leur préférence s’est portée sur cette dernière solution au cours d’un vote interne dimanche.

La nouvelle liste PS-Verts devient ainsi la très grande favorite du second tour des municipales. Elle devrait trouver face à elle la liste de Laurence Garnier (Les Républicains) et celle de Valérie Oppelt (LREM).